Définition portage salarial.

Qu'est-ce que le portage salarial ? Une relation entre trois partenaires économiques.

L'article L1251-64 du Code du travail définit le portage salarial comme étant "un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l'entreprise de portage".

 

La société de portage salarial

 

Il existe de nombreuses sociétés de portage salarial et le positionnement de CASUR Portage se résume en un seul mot : TRANSPARENCE.

Notre objectif est de vous accompagner dans le développement de votre activité freelance sans vous préoccuper de la partie administrative. CASUR Portage s’engage à une grande réactivité pour vous permettre de démarrer rapidement une mission avec le statut salarié.

 

A qui s’adresse le portage

La loi encadre le portage et impose que le porté soit autonome dans son activité. Comme « l’autonomie »   n’est pas facile à évaluer, le législateur impose que la rémunération du porté soit au minimum de 2380€ Brut Fixe par mois sur un Equivalent Temps Plein.

En clair, votre facturation journalière doit être supérieure à 240€ pour pouvoir passer en portage en respectant le cadre légale.

 

L'entreprise cliente

 

En tant que porté, vous devez trouver votre client et négocier votre tarif journalier. Le client vous appartient : c’est donc bien à vous qu’il revient de négocier.

Combien coute la société de portage ?

La société de portage salarial facture le client de l'intervenant, gère les recouvrements et lui verse chaque mois son salaire après déduction de frais de gestion pouvant varier de 5% à 15%.

Les sociétés de portage à bas cout ont des frais cachés qui sont rajoutés (la gestion des frais qui est indispensable pour optimiser votre rémunération, la formation, l’accompagnement à la prospection).

CASUR Portage joue la transparence : 8% de frais comprenant l’accompagnement complet de vos prestations avec une gestion complète des frais permettant d’optimiser votre rémunération.

 

Portage ou Freelance ?

 

Le mode freelance vous impose de créer votre société (EURL) et de devenir TNS (Travailleur Non Salarié). Vous devrez alors engager un comptable qui établira votre bilan en fin d’année.

Ce mode est adapté aux personnes qui ont déjà un bon carnet d’adresses leur permettant d’avoir une activité régulière. 

Pour ce statut, il faut aimer se pencher sur la partie administrative (Création de société, définition des statuts, RSI, URSSAF, Caisse de retraite, Prévoyance…).

Si vous aimez les papiers et que vous avez une activité régulière sur l’année, le taux de transformation sera entre 55% et 60%

Bémol : vous ne pourrez pas prétendre au chômage entre 2 missions et votre retraite sera plus faible (Bon d’accord, la retraite est encore loin).

Vous souhaitez plus de précision sur l'organisation ?

Nous vous rappelons dans les 24h.